• Anaïs s'en va-t-en guerre

    Le dernier film de Marion Gervais, "Anaïs s'en va t'en guerre", rencontre ces derniers jours un succès fulgurant sur les réseaux sociaux. Suite à sa première diffusion sur TV Rennes 35, la chaine locale parle déjà de "phénomène Anaïs" face au succès du Replay (150 000 vues). Ce film raconte l'histoire d'Anaïs, 24 ans, qui réalise son rêve de liberté, contre vents et marées, celui de devenir agricultrice. Anaïs, cette "fille de la ville", tel qu'elle se décrit elle même, doute autant qu'elle croit en son projet. Mais elle avance, pas à pas, vers l'autonomie et la liberté. Une leçon de vie en 46 minutes.

    "Anaïs a 24 ans. Elle vit seule dans une petite maison au milieu d’un champ en Bretagne. Rien ne l’arrête. Ni l’administration, ni les professeurs misogynes, ni le tracteur en panne, ni les caprices du temps, ni demain ne lui font peur. En accord avec ses convictions profondes, portée par son rêve de toujours : celui de devenir agricultrice et de faire pousser des plantes aromatiques et médicinales.

    Le film accompagne cette jusqu’au-boutiste. Seule contre tous. Peu lui importe. Elle sait qu’elle gagnera"

    Ce film mérite d'être largement partagé, pour sa puissance émancipatrice, sa simplicité, sa beauté. Pour le blog de "La Guerre des Graines", la réalisatrice Marion Gervais, nous raconte sa belle rencontre avec Anaïs.

    Une Rencontre

    "J’ai rencontré Anaïs un matin d’hiver dans sa cabane, entourée de ses fleurs. Elle était à sa table, occupée à trier des feuilles de menthe séchées.

    Je l’ai tout de suite aimée.

    Elle était jolie et enragée, elle avait fait le choix de vivre autrement tout en créant son propre Eden. Son monde à elle.

    Cette fille qui vivait dans une cabane avec l’électricité à 12 volt, l’eau au puit et qui possédait comme chambre à coucher, une minuscule caravane posée au milieu des champs, était portée par un projet qui lui tenaillait les tripes et lui faisait faire des bonds de cabri. Devenir agricultrice, cultiver des plantes et vendre ses tisanes dans le monde entier

    J’ai été touchée par cette jeune femme qui affronte le monde à bras le corps. Sans concession. Cette fille qui est aussi forte qu’elle a peur des araignées. Cette fille qui ne renonce pas. Qui est déterminée et qui va au bout de ses rêves.

    Avec ce film, j’ai voulu éclairer son combat passionné et sa rage pour y arriver. Sa personnalité complexe avec ses coups de gueule et sa tête d’ange.

    Filmer cette fille libre qui invente sa vie et refuse de la subir.

    Raconter l’histoire d’une fille de vingt ans, les mains dans la terre. 

    Après notre rencontre, dans l’heure qui suivait, j’écrivais une lettre à des producteurs, Quark Productions. Je devais faire ce film.

    Le lendemain ils m’appelaient et me disaient : banco, on y va.

     

    Marion Gervais"

     

    Plus d'infos :

    => Site "Les tisanes d'Anaïs" où on peut acheter les tisanes d'Anaïs !!

    => Festival Étonnants voyageurs

    => Article "En Bretagne, le combat d'une jeune paysanne crée un buzz inattendu"

    => Article "Anaïs passionne les foules avec ses tisanes"

    => Le site du film: www.anaissenvatenguerre-lefilm.com

    => Une pétition à signer pour réhabiliter le métier d'herboriste


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :