• Festival Vivre l'utopie (sur le Campus Universitaire de Grenoble)

    L'association Entropie a organisé et animé le festival Vivre l’utopie qui s'est tenu du 7 au 12 octobre 2013 sur le campus universitaire de Saint-Martin-d'Hères (Grenoble).

    Festival Vivre l'Utopie

    > Télécharger le programme <

    Festival Vivre l'Utopie

    Four solaire open-source

     

    Festival Vivre l'Utopie

    L'artivisme est un néologisme qui désigne l'Art relatif aux préoccupations politiques, souvent proches de mouvements altermondialistes et anti-guerres. L'artivisme s'est développé depuis 1999 (peuple de Seattle) et vise à faire prendre conscience de problèmes politiques à travers la création artistique.


    Qu'est-ce que l'artivisme ? par artespacepublic

     

    Il y avait aussi une conférence très intéressante de Bernard Friot sur L' enjeu des retraites
    - podcast France Inter : http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2823
    - son livre L'enjeu des retraites


    On a assisté à une conférence de Réseau Salariat "Un salaire à vie, c'est possible"

     

     

    Une conférence sur la SCOP Ardelaine (07).
    (fabrication de pulls et matelas en laine)

     

    Une conférence sur l'association Le battement d'aile (19).
    " [...] Le battement d’ailes, conscient de l’urgence à proposer des outils de transformation sociale et individuelle, construit depuis six ans son centre agroécologique et culturel. Ce lieu de production, d’accueil, de partage et de coopération tisse ses activités, du local au national, dans les domaines de la formation, de l’éducation, de l’action locale et sociale, de l’art et de la culture, de l’agriculture, de l’hébergement et de l’écoconstruction..
    Association d’éducation populaire, le battement d’ailes expérimente le décloisonnement dans les actions qu’elle mène."

    => Pourquoi est-ce important de décloisonner ?

    Dans notre société technicienne, chacun fait ses affaires dans son coin sans se préoccuper des conséquences de ses actes... (consciemment ou inconsciemment)
    Ainsi, on observe souvent une scission vie professionnelle / vie personnelle.
    Les gens aiment aller se balader dans la nature avec leurs chevaux mais ça ne les empêchent pas de prôner le développement et la vente de machines low-cost moins durables et peut-être moins fiables pour faire croître - quantitativement, en chiffre d'affaires - leur entreprise ou l'entreprise qui les emploie...

     

    Projections de films :

    "La mise à mort du travail"

    Dans un monde où l'économie n'est plus au service de l'homme mais l'homme au service de l'économie, les objectifs de productivité et les méthodes de management poussent les salariés jusqu'au bout de leurs limites. Jamais maladies, accidents du travail, souffrances physiques et psychologiques n'ont atteint un tel niveau.
    Des histoires d'hommes et de femmes chez les psychologues ou les médecins du travail, à l'Inspection du Travail ou au conseil des prud'hommes qui nous révèlent combien il est urgent de repenser l'organisation du travail.

    Source : http://www.film-documentaire.fr/La_Mise_%C3%A0_mort_du_travail.html,film,25568

     

    "Tous au Larzac"

    Ce documentaire retrace, de 1970 à 1981, dans le cadre immense du haut plateau du Larzac, Aveyron (Massif central) mais aussi dans la ville de Paris, les onze années de luttes non violentes et inventives menées par les paysans et paysannes du lieu contre leur expropriation au profit du projet de l'époque d'agrandir le camp d'entraînement militaire du Larzac. Ces hommes et ces femmes de la micro-société paysanne conservatrice et catholique française de l'époque se virent avec étonnement et parfois un peu de crainte épaulés par des dizaines de milliers de personnes qui, pour certaines, ont depuis fait souche dans ce pays en s'installant comme agriculteurs.
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tous_au_Larzac

     

    "F.I.S.T."

    Cleveland, 1937, deux manutentionnaires, Johnny Kovak et Abe Belkin, sont injustement licenciés. Ils deviennent alors membres de la Fédération des Camionneurs. Kovak prend petit à petit conscience de son influence sur les syndiqués. Au cours d'une grève longue et difficile, pour faire face aux milices patronales, il ne pourra qu'accepter l'aide du racketteur Vince Doyle, associé de l'Outfit de Chicago...
    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/F.I.S.T.

     

    On pouvait également participer à quelques ateliers où on est acteur et force de proposition ("comment faire entendre des revendications ? "  ; "qu'est-ce que la violence ?" ...)

     

    Les Jardins de l'Utopie sur le Campus Universitaire :

    Festival Vivre l'Utopie (Campus Universitaire de Grenoble)

    Ce jardin permet à la pelouse de se rendre utile.
    La Police n'est pas de cet avis !

    Festival Vivre l'utopie (sur le Campus Universitaire de Grenoble)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :