• Howard Zinn, une histoire populaire américaine

    Tant que les lapins n’avaient pas d’historiens, l’histoire était racontée par les chasseurs.
    Avec l’énorme succès de son livre "Une histoire populaire des Etats-Unis", Howard Zinn a changé le regard des Américains sur eux-mêmes. Zinn parle de ceux qui ne parlent pas dans l’histoire officielle, les esclaves, les Indiens, les déserteurs, les ouvrières du textile, les syndicalistes et tous les inaperçus en lutte pour briser leurs chaînes.

    Réalisé par Daniel Mermet et Olivier Azam

     

    Film inspiré du livre Une histoire populaire des États-Unis de Howard Zinn

    Howard Zinn, une histoire populaire américaine

    Bread and Roses, en français : du Pain et des Roses, est le titre d'un poème de James Oppenheim, publié dans The American Magazine en décembre 1911, qu'il dédie aux « femmes de l'Ouest » (en anglais : the women in the West). Son titre est repris comme slogan lors de la manifestation des ouvriers textiles de Lawrence, Massachusetts en janvier-mars 1912, aujourd'hui connue aux États-Unis sous le nom de « Bread and Roses strike ».

    À travers ce slogan les manifestants réclamaient alors de meilleurs salaires et conditions de travail.

    Paroles
    As we go marching, marching, in the beauty of the day,
    A million darkened kitchens, a thousand mill lofts gray,
    Are touched with all the radiance that a sudden sun discloses,
    For the people hear us singing: “Bread and roses! Bread and roses!”

    As we go marching, marching, we battle too for men,
    For they are women's children, and we mother them again.
    Our lives shall not be sweated from birth until life closes;
    Hearts starve as well as bodies; give us bread, but give us roses.

    As we go marching, marching, unnumbered women dead
    Go crying through our singing their ancient call for bread.
    Small art and love and beauty their drudging spirits knew.
    Yes, it is bread we fight for, but we fight for roses too.

    As we go marching, marching, we bring the greater days,
    The rising of the women means the rising of the race.
    No more the drudge and idler, ten that toil where one reposes,
    But a sharing of life's glories: Bread and roses, bread and roses.
    Our lives shall not be sweated from birth until life closes;
    Hearts starve as well as bodies; bread and roses, bread and roses.

    source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bread_and_Roses


    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :