• Front National ?

    Front National ?
    Quelques émissions "Là-bas si j'y suis" sur France Inter qui traitent du FN :
    "On n'est pas au bout de Le Pen" (octobre 2013)
    "Marine se fait couler un bain - 1" (mars 2014)
    - "Marine se fait couler un bain - 2" (mars 2014)
    "Le grand détraquage" (mars 2014)
    "Comme une dinde qui vote pour Noël" (décembre 2015)

    Plus d'infos :

    => Livre "Pauvres actionnaires !" 40 ans de discours économique du FN passés au crible de François Ruffin

    => Interview (texte) de Bernard Stiegler : "Le Front National prospère dans le désert des idées politiques"

    => Le site du MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié des peuples)

    => Livre "Pour en finir avec les idées fausses propagées par l'extrême droite" de Pierre-Yves Bulteau

    Front National ?

    => Livre Les faux-semblants du Front National, sociologie d'un parti politique de Sylvain Crépon, Alexandre Dézé, Nonna Mayer

     

    Depuis que Marine Le Pen a été élue à sa présidence en 2011, jamais le Front national n'a réalisé de tels scores électoraux, attiré tant de militants, compté tant d'élus. A-t-il changé pour autant ? Fondamentalement, non. Le « nouveau » FN est une illusion, entretenue par des médias qu’il fascine. Telle est la conclusion de la minutieuse enquête menée par les auteurs de ce livre, qui comparent l’électorat, les militants, les réseaux, les programmes et la rhétorique du père et de la fille. 

    Si la nouvelle présidente a infléchi son discours, notamment sur l’antisémitisme, si son programme inclut des éléments empruntés à la gauche (questions économiques, laïcité, mœurs), son fonds de commerce principal reste l’immigration. Elle gagne des voix dans des catégories jusqu’ici réticentes (femmes, juifs…), mais les grands traits de l’électorat frontiste et son implantation géographique n’ont pas varié. Le FN reste un parti « anti-système », tant par les valeurs inégalitaires qu’il défend que par son refus du pluralisme. Un positionnement qui explique en partie son succès, tout en le condamnant, pour l’heure, à l’isolement politique.

    La normalisation du FN est donc loin d’être achevée, malgré la stratégie de « dédiabolisation » affichée. Il n’est toujours pas un parti « comme les autres », pas plus qu’il n’est encore « le premier parti de France » ou « aux portes du pouvoir ».

    => Bande dessinée La Présidente :

    Front National ?

     

    Et si le 7 mai 2017, d’une poignée de voix, Marine Le Pen était élue Présidente de la République ?

    L’universitaire et historien François Durpaire et le dessinateur Farid Boudjellal racontent l’onde de choc qui suivrait en France et en Europe. Aidés d’une équipe d’experts, ils nous font assister à l’inimaginable : l’intronisation de Marine Le Pen, la composition d’un nouveau gouvernement, l’application minutieuse et à marche forcée du programme du Front National.
    Née de la guerre d’Algérie, la Ve République donne au Chef de l’État les pouvoirs les plus étendus de toutes les démocraties du monde. Comment Marine Le Pen pourrait-elle en profiter ? Quels contre-pouvoirs pourraient s’y opposer en France et en Europe ?

    La Présidente raconte cette histoire-là.

    Un album glaçant, d’un réalisme implacable.

    Maintenant vous ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas…

    Front National ?

    Front National ?

    Front National ?

    Front National ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :